Et les nains creusent toujours plus profond...